Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Afin de mieux vous situer vous trouverez ci-après un tableau détaillant les différents niveaux ainsi qu’une liste non exhaustive pour le « parfait petit iglootier »

 

COTATION DES DIFFICULTÉS TECHNIQUES ET PHYSIQUES

DES RANDONNEES HIVERNALES

 

 La randonnée en montagne, estivale ou hivernale, demande une condition physique adaptée.

Toutefois, la difficulté des randonnées hivernales en raquettes à neige diffère de celle des randonnées en montagne estivale. L'effort fourni est plus important et plus soutenu en raison d'un poids supérieur à porter et des conditions météorologiques plus éprouvantes.

En énergie dépensée, un kilogramme aux pieds équivaut à cinq kilos sur le dos. Une paire de raquettes enneigées pesant environ deux kilos, cela correspond à dix kilos supplémentaires sur le dos, tout le temps de la marche.

En conséquence, sachant que la qualité de la neige et sa quantité restent extrêmement variables, il a paru utile au groupe des Animateurs de la Section de définir une cotation mieux adaptée aux sorties hivernales

Elle se limite à trois niveaux.

Niveau 1 raquette :

Randonnée pour personne débutante ou peu entraînée souhaitant découvrir cet univers extraordinaire qu'est la montagne en hiver.

Dénivelée positive pouvant atteindre 400 m.

Temps de marche de 4 à 5 h par jour.

Sur itinéraire praticable, sans difficulté technique.

Niveau 2 raquettes :

Randonnée pour personne pratiquant déjà une activité sportive ou l’activité raquettes à neige. Dénivelée positive pouvant atteindre 800 m.

Temps de marche de 5 à 6 h par jour.

Itinéraire pouvant être hors trace.

Niveau 3 raquettes :

Randonnée pour personne en bonne, voire très bonne condition physique et pratiquant régulièrement l'activité raquettes à neige.

Dénivelée positive pouvant dépasser 1000 m.

Temps de marche de 6 à 7 h par jour.

Itinéraire pouvant comporter des passages vierges de toute trace, avec de forts dévers.

 

Liste non exhaustive pour « iglootiers »

Matériel habituel pour randonner en raquettes

Raquettes, battons, ARVA

Vêtements chauds, ça va de soi !

 

Nécessaire

Repas du samedi midi et soir, petit déjeuner du dimanche matin, repas du dimanche midi

Camping gaz ou le nécessaire pour chauffer de l’eau ou autre, briquet

Couverture de survie obligatoire

Sac de couchage et matelas mousse ou gonflable

Lampe frontale qui fonctionne (piles) et bougies

Pour ceux qui en ont, deux mètres de papier bulle, ou du journal pour s’isoler du froid au sol la nuit

Sac poubelle pour envelopper les chaussures dans le duvet

Une paire de gants supplémentaire (pour manipuler la neige) ou gants de ménage épais

 

De quoi animer la soirée du samedi,  à votre convenance et imagination

Repas, boissons (il faut bien se réchauffer) !!

Et autres …..

 

Le repas du samedi soir tiré du sac à dos se fera dans le refuge d’hiver Vallon (35places) avec cheminée

Ce serait bien que chacun essaie de porter une bûche adaptée à la taille du porteur.

 

FORMATION ARVA

Une formation « ARVA » est à nouveau proposée cette année par vos animateurs. Deux dates à retenir :

Les samedi 12 décembre 2009 et 16 janvier 2010 sur le site de la chapelle à Saint Raphaël de 10h à 17h avec le casse croûte sorti du sac.

Cette formation est fortement conseillée et recommandée à tous les adhérents qui pratiqueront les week-ends raquettes.


Tag(s) : #coin montagne archives
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :