Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Balade en Réolais

C’est avec ½ heure de retard (bouchons sur la route de Lacanau et surtout mauvaise estimation de l’heure de départ - Mea culpa) que 3 des 4 animateurs se présentent ce jeudi 2 juin au lieu de rendez-vous de la randonnée, le parking de l’église de Saint-Hilaire-de-la-Noaille.

5 minutes pour s’équiper et voilà les 29 adhérents de l’ASSM partis pour effectuer les 12 km en boucle prévus, le retour aux voitures pour le pique-nique étant initialement prévu vers 13 heures. 4 km/h de moyenne, cela semble possible…

Dès le départ, presque sur les chapeaux de roue, nous avons pu admirer le paysage vallonné du Riz au Lait - pardon Réolais (facile) – mais aussi ses dénivelés.

Un peu avant le kilomètre 3, pour éviter de marcher sur le bitume, j’ai eu l’idée saugrenue d’emprunter un sentier, parallèle à la route, longeant des parcelles de vignes.

Erreur grossière, j’aurai dû regarder de plus près la carte et les courbes de niveau, mais nous avons toutefois trouvé un passage qui a laissé un peu de vert sur certains pantalons.

Nous entrons dans La Réole, nous arrêtons pour la photo de groupe dans l’ancien palais de justice, shuntons le Château et rejoignons le GR654 Ouest pour revenir à notre point de départ.

Déjà 8 km, certains diront « que 8 km ! ».

Au lieu-dit Duprat, ALERTE, 2 randonneuses ne peuvent plus mettre un pied devant l’autre, et je remercie par la pensée mon « tuteur » du Brevet fédéral (J-C G) qui, il y a un an, m’a enseigné comment gérer une hypoglycémie.

Et le réflexe est revenu :

Sucre - eau, Sucre - eau, Sucre - eau, « j’en ai assez » ai-je entendu, NON, Sucre - eau, Sucre - eau, Sucre - eau, …

Décision qui s’impose : ces 2 personnes sont mises en sécurité sous la surveillance de Mauricette, tandis que Josiane se propose de marcher plus vite et d’aller chercher son véhicule, Gérard et moi-même ramenant le groupe.

Après 500 m, nous nous arrêtons à une maison et expliquons notre problème à un couple de retraités prenant leur repas.

Réaction du Monsieur : « Je prends les clés de ma voiture, et je vais les chercher »

C’est ainsi que Josiane, grâce à ce Monsieur ramènera tout ce beau monde aux voitures.

Encore Merci à ce couple de retraités.

A 13h30 le groupe retrouve nos 4 amies allongées dans l’herbe, à nous attendre, pour une goutte d’apéritif et un pique-nique bien mérité.

14h30, départ pour une randonnée de 8 km, menée par Gérard, au nord de Saint-Hilaire-de-la-Noaille.

D’un commun accord avec moi-même, les 24 rescapés, et l’horaire avancé, nous ne ferons que 6 km.

« Juin 2021, 1 hypoglycémie et 2 à 3 fatigues +++

Juin 2022, 1 hypoglycémie et 1 fatigue +++

En juin 2023, je n’animerai pas de randonnée, car je dois porter la poisse »

Ça, c’est ce que je pensais le soir en rentrant chez moi.

Mais vu le nombre de plus en plus restreint d’animateurs les lundis et jeudis, Je pense ne pas mettre cette pensée à exécution.

A très vite sur les chemins.

PS : elles vont bien

Texte de Christian, photos de Mauricette

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :