Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dimanche 9 Août 2020 - Randonnée à la journée

A 9 h, la troupe (5 F et 2 H) est au complet, à l'ombre de l'hospitalière église Sainte-Croix... de Ste-Croix-du-Mont (altitude 82 m, quand même !).

Comme elles sont majoritaires et toujours plus désireuses de prendre le pouvoir, pourquoi ne pas leur donner satisfaction et laisser une dame conduire la randonnée ? Et c'est ainsi que Lucile, la benjamine du groupe, hérita de la charge. Vous n'en reviendrez pas, nous si parce que nous sommes effectivement revenus à notre point de départ, et ben non seulement elle n'a pas réussi à nous paumer mais elle savait en permanence où elle était... et, du coup, nous aussi. Enfin, on va pouvoir prendre la retraite !

A part ça, il paraît qu'il devrait faire chaud. Qu'à cela ne tienne, chemin faisant, nous rencontrerons

suffisamment de châteaux pour étancher notre soif ! Mais tout d'abord, à notre train-train, à travers vignes, au pays du vin liquoreux, nous allons chercher notre Verdelais. Là, impensable de ne pas aller jeter un œil du côté de la basilique Notre-Dame, ne serait-ce que pour se mettre au frais puisque on nous le rappelle régulièrement. Hop ! Pour y entrer, il faut le masque. Une préposée vous le propose contre... un euro. Dieu profiterait-il lui aussi de la situation pour arrondir ses fins de mois ? Après un léger détour par la tombe de Toulouse-Lautrec (aucun lien de parenté avec Toulouse-Matabiau), nous attaquons le chemin de croix : 14 stations... et pas de métro. Finalement, ce calvaire tourne au plaisir car nous sommes à l'ombre, agrémentée d'un léger filet d'air. Et nous voilà au moulin de Cussol que certains tenteront de mettre en marche car on leur a dit que c'est un moulin... à vent ! Quelques pas de plus à l'ombre d'une haie de conifères et nous voici à Malagar, ancienne propriété de François Mauriac, aujourd'hui celle du Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine. Le site est toujours en travaux mais des visites sont néanmoins possibles. Et maintenant, il va falloir vaincre la difficulté du jour, à savoir atteindre la croix de Bord... au beau milieu d'une colline (altitude 98 m). De là, il suffit de se laisser choir à Saint-Macaire où nous pensons passer à table. Et en plus, elle est déjà mise ; il n'y a plus qu'à mettre les pieds dessous, chez les gens bien élevés en tout cas.

Avant de reprendre notre chemin, nous rendrons visite à Saint-Sauveur, celui de l'église des lieux, qui nous permettra de réapprovisionner les gourdes (il s'agit des récipients, bien sûr).

A partir de là, avec quelques pauses, il n'y a plus qu'à suivre la Garonne pour rentrer. Pour compléter notre pèlerinage, nous ferons un petit crochet jusqu'à Aubiac pour un tour de l'ancienne église de Verdelais, "résidence" de Saint-Maurice. Et grâce à (sainte ?) Lucile, nous retrouverons Sainte-Croix, là-haut, perchée sur son mont.

Sous le château de Tastes (Mairie), l'accès aux grottes et à la "collection" d'huîtres fossiles est ouvert... et le service de bar sur la terrasse (avec son point de vue) aussi.

L'église est également ouverte, avec distribution gratuite de fraîcheur, mais à consommer seulement sur place. Et la journée est terminée.

Le même pèlerinage en images.

Nous avons aussi entendu quelques oiseaux mais pas ceux-ci : https://youtu.be/LanCLS_hIo4

Texte et photos : Jean-Claude

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :