Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ah il s'en passe des choses sur une île. La dernière journée démarrait avec le départ du camping, il manquait un véhicule (batterie exsangue pour avoir trop travaillé a rafraichir les bouteilles pour le pique-nique prévu ce midi). Une fois ressuscitée, nous voilà parti pour Fort Oléron où nous attendaient nos deux autochtones, qui semblaient bien ennuyés. Jacques avait perdu ses clés de voiture et pas moyen de remettre la main dessus. Pourtant personne n'avait chanté "Frère Jacques où es-tu" au karaoké de samedi. Introuvables, nous partons sans elles, et  réapparaissent miraculeusement ... dans la fesse du propriétaire, qui recoudra ses poches de derrière de pantalon avant la prochaine randonnée.

De ce fait le soleil a le temps de faire son apparition pendant que nous tournons en ville autour des fortifications. Puis nous empruntons

le sentier de la mémoire qui serpente entre mer et marais, loupons un embranchement, mais arrivons finalement près du pont où les huitres nous attendaient de pied ferme, mais là, pas de service avant-vente, il fallait se les ouvrir ni de service après-vente car les perturbations du départ nous ont fait oublier les bouteilles !!.

Un dernier rush l'après-midi avant un dernier pot et un au-revoir très dynamique d'un autre autochtone du coin. 

photos de Claire, Mauricette et Serge, texte du dernier

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :