Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 13:53
Revenir au Val d'Azun

Comment ne pas aimer revenir dans cette vallée discrète de nos chères Pyrénées, barrée au nord par le col du Soulor, fermée au sud par le col de la Peyre Saint Martin et qui ne se laisse approcher que par sa fenêtre orientale du côté d'Argelès ? Elle resplendissait sous les lumières de la fin de ce printemps tant désiré, chantait fort de toutes ses eaux vives, et scintillait de toute les couleurs du bleu de ses gentianes au pourpre de ses orchidées, au violet de ses grassettes et au jaune éclatant de ses colonies de ficaires et autres renoncules.

Nous étions onze courageux à être venus tester notre équilibre dans les parcours aériens promis sur le Soum de Bassia et le Pic d'Arrens. Las ! L'enneigement que l'on sait a laissé d'importants névés aux abords des sommets et il nous a fallu ce surplus de courage que le manuel du parfait animateur attribue à ceux qui renoncent, en comparaison de celui promis à ceux qui continuent. Nous avons donc parcouru la dernière centaine de mètres de dénivelé du Pic d'Arrens de nos yeux, sans les mains, ni les pieds. La veille, les avancées de nos animateurs au col de Paloumère, vers le Bassia, n'ont pas été concluantes pour décider d'amener le groupe plus haut. Mais chaque fois ces randonnées ont régalé nos yeux et nos cœurs. Partis sous la pluie le samedi matin, nous nous sommes hissés au dessus des nuages et très vite nous avons bénéficié du spectacle grandiose du lever de brume sur les massifs de l'ouest de la vallée et de la joie de randonner au dessus de la mer de nuages. Dimanche le beau temps éclatant annoncé a tenu ses promesses et la vue dégagée sur les villages du val d'Azun, les massifs enneigés tout proches, leurs cascades abondantes et la luxuriance végétale nous ont donné la belle image de la montagne source de vie. Vivement une prochaine balade sur ces hauteurs ! En attendant vos textes et vos images toujours bienvenus, voici les photos d'Etienne, celles de JeanClaude, ainsi que quelques unes des miennes.

MichelB

Partager cet article

Repost 0
Published by Michelrando
commenter cet article

commentaires