Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 08:12

sortie n° 20 L’Ariège du 21 au 23 juillet 2017

Repost 0
Published by Sergerando
commenter cet article
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 13:51

Tout commence au très beau Mas de la Fouzette situé en retrait de la RD du Vigan sur la commune d'Arre (30)  Accueil  chaleureux du jeune couple (plein de bonne volonté) propriétaire des lieux et des mamans respectives le mercredi 24 Mai de nos 27 participants. Le séjour se déroulera à la bonne franquette durant lequel chacun d'entre nous participera  peu ou prou au service  un peu comme à la maison diront certains d'entre nous.

-Jeudi 25 Mai 27 randonneurs sont prêts à partir pour le plus grand cirque naturel d'Europe classé au patrimoine de l'UNESCO       Navacelles et les Moulins de la Foux. Les augures météorologiques sont plus que favorables, une chaleur caniculaire est annoncée pour cette journée (qui sera la plus chaude du séjour). Le comptage des litres d'eau bus par adhérent (de 2 à 6l) l'atteste. Bref après avoir garé nos voitures sur le parking de la commune de Blandas nous (N1) partons. Un premier causse à traverser environ 1,5km pour atteindre les bords du cirque  ou un spectacle saisissant nous attend. Le plus grand cirque naturel d'Europe est là  majestueux et 300 m plus bas son îlot calcaire sculpté par la Vis il y a des milliers d'années. Nous  longeons  les bords du cirque par un sentier vertigineux plein ouest  et rejoignons plus bas un autre sentier rocailleux qui nous emmène aux Moulins de la Foux. Celui-ci contrairement à celui du Causse est un tunnel de bienfait ou parfum miellé des innombrables genêts et  fraîcheur des chênes verts aux allures de bonzaïs nous accompagnent jusqu'à la résurgence de la Vis. A cet endroit les anciens du village ont construit des moulins à grains horizontaux qui fonctionnent avec la force hydraulique de cette résurgence  et qui sont les témoins, malgré l'absence à l'époque  des matériaux d’aujourd’hui, de l'intelligence  du génie et du courage de ces artisans. Cet endroit baigné de douceur nous permet de nous rafraîchir et même de recharger les accus par quelques gourmandises. Ensuite direction Navacelles par le GRP qui bien que très agréable aussi longeant la Vis et protégé par une allée d'arbres nous offrant ombre et abri du soleil, nous semble interminable. En effet le petit-déjeuner est loin et malgré quelques barres  il est temps de trouver un lieu de pique-nique. Nos souhaits se réalisent à l'issue du GRP qui débouche sur la RD130. Après être descendu vers le pont submersible qui enjambe la Vis mais que nous évitons par un sentier en direction de Navacelles nous trouvons un de ces endroits qui incite plus au farniente qu'à la rando. Les chaussures et les chaussettes tombent, les pieds frétillent, les casquettes se remplissent d'eau, l'instant est des plus  agréable et réparateur.

Après le pique-nique, le calme et ces ablutions nous continuons sur le sentier jusqu'au village de Navacelles. Nous refaisons le plein d'eau bien fraiche avant d'entamer la montée du retour mais au préalable Proposition est faite d'aller sur l'ilot de calcaire orné de la dame en blanc. Devant l'engouement  généré par cette proposition (humour) et après un petit tour du village nous reprenons le GR du retour en empruntant un joli pont muletier édifié en 1595 enjambant gracile ment la Vis. La montée du sentier s'avère difficile non pas par sa praticabilité mais par la présence d'un soleil implacable qui nous accompagne durant ces 300 mètres de remontée jusqu'au  causse et au parking de Blandas. (Heureusement que quelques petites zones d'ombre nous permettent de nous rafraîchir et de récupérer en buvant eau et en mangeant quelques sucreries.) La boucle est bouclée et la satisfaction ''de l'avoir fait est présente '' le groupe est très heureux de rejoindre le Mas de la Fouzette ou une douche réparatrice nous attend suivie d'un   apéro et d'un dîner bien mérités. mes photos + celles d'Alain

Repost 0
Published by Gabriel
commenter cet article
31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 14:44

deuxième jour : nos deux groupe se séparent, l'un pour tourner dans la vallée de Bueges, l'autre que nous rejoignons pour viser St Guilhem le désert avec un retour par l'infranet. Et nous voilà parti en petit convoi de trois voitures sur les routes du Gard avec une fin de parcours magnifique au niveau des paysages mais frustrante pour les trois chauffeurs car impossible de se croiser tant la route est étroite et les virages nombreux. Arrivés à Log2 après une grosse heure d 'efforts; nous pouvons nous dégourdir les jambes et entamer notre randonnée du jour (environ 14km et 600m de dénivelé), nous arrivons rapidement à notre premier point de vue sur l'Infernet qui contrairement à une idée reçue n'est pas la déclinaison d'Internet ou d'Intranet mais la dénomination de la vallée de l'enfer. En fait ce fût presque le purgatoire pour Monique, qui certainement subjuguée par la vue .. en perdit le sens de l'orientation, heureusement à 10 on découvre rapidement les brebis égarées ! La découverte de St Guilhem permet de se rendre compte que sa dénomination est là aussi surestimée car en fait de désert il y avait foule. Déjeuner à l'ombre puis visite rapide du village avant la remontée par le fameux Infernet. C'était tellement beau qu'on n'a même pas vu que ça montait. Retour coton car il y avait des véhicules dans l'autre sens et certains conducteurs pas très malins, heureusement notre chargement n'a pas souffert et nous pûmes nous requinquer le soir avec salade de tomates et haricots verts, ce qui changeait de la veille (salade de riz, gratin de nouilles) 

les photos du jour

Repost 0
Published by Serge
commenter cet article
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 23:09

Randonnée du jeudi 1er juin 2017 à la journée , une randonnée au Domaine de Certes un peu particulière. RV sur le parking du Club House à 8 h 30 pour un départ à 8 h 45 ou RV direct sur le nouveau parking du Domaine de Certes à 9 h 30 (attention vous ne pouvez plus entrer en voiture sur le Domaine qui est en travaux actuellement) .  Nous avons RV à 10 h avec une guide du conservatoire du littoral qui restera avec nous toute la journée avec longue vue et jumelles. le pique-nique sera tiré du sac . La randonnée fait 13 km. Retour vers 16 h.

Randonnée du Jeudi 8 Juin, Gilles vous accompagnera de Portets aux vignes de Grave pendant environ 11 km .Au menu, peu de routes, beaucoup de bons chemins, quelques châteaux inédits dans nos randos, peu de dénivelé (+ - 35 m), quelques chemins en sous bois (à peine 3 km) donc pensez aux chapeaux et à l'eau . 
13h00 départ du RV habituel au Club House . 
13h45 RV, pour ceux qui s'y rendent directement, au Parking 2 de la Gare de Portets (côté de l'Espace Culturel 'LAFORGE') . 
Accès aisé par la D115 ; le parking 2 est à gauche après la voie ferrée) 

sortie N° 18  du 23 au 25 juin 2017 à Ayous niveau 1 & 2

En cette fin de saison les animateurs de la marche nordique vous proposent de venir assister à une séance d'initiation à la marche nordique de 1h 30 environ ( 1/4 heure d'échauffement, 1 parcours de 1 heure, 1/4  h d'étirements) Rendez-vous le samedi 24 juin à 8h45  au stade du Pinsan  à Eysines  sur le parking, avenue René Antoine , entrée proche de l'aire de jeux.

Etienne  et Claudine  vous accueilleront. Pas besoin d'inscription, rendez-vous sur place 10 mn avant la séance. Munissez-vous de chaussures de sport (taille basse) et d'une bouteille d'eau.  Les bâtons , adaptés à votre taille , vous seront fournis . 

 

 

Repost 0
Published by Serge
commenter cet article
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 10:51

Bienvenue dans le Gard : ses sources, ses cirques, ses petites routes sinueuses et sa chaleur !! Le gîte était assez particulier avec ses chiens débonnaires et ses menus très particuliers.

28 présents pour ces 4 jours de randonnées; Alain nous ayant abandonné, étant encore au fond du puy (Mary) ce qui est un exact équivalent au fond du trou - l'Auvergne aura fait du dégât cette année vu les bronchiteux encore bien présents -

Bref nous étions plein d'allant pour cette première journée où nous démarrions d'un charmant village dénommé Blandas, nos GPS (voix masculine) l'ayant transformé en Blondass, nous avons eu quelques difficultés à atteindre notre objectif. Mais là quel spectacle : le cirque de Navacelles dans son écrin, avec un soleil déjà omniprésent. Une matinée parcourue quasiment sous les frondaisons et une après-midi, en montées descentes dans la caillasse, plutôt éprouvante. Les deux groupes bénéficièrent de ce même micro-climat car le parcours tournait autour du cirque. Ce fût beau (mais pour ma part assez duraille sur la fin, demain je déblatérerais donc dans le groupe 1)

les photos de Claire et de l'éprouvé de service (il y en aura d'autres un peu plus tard)

Repost 0
Published by Serge
commenter cet article
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 15:09

Demain départ pour un nouveau we au long cours, j'en profite pour placer en ligne les photos du groupe 2 de Martine et Christian, les photos parlant d'elles-même il n'y a donc pas de commentaires.

A la semaine prochaine pour de nouvelles aventures

Repost 0
Published by Sergerando
commenter cet article
21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 13:30

Je viens de récupérer les photos de Claudine (reconnaissance + rando elle-même) elles sont avec les autres

il était certain que ce mardi le ciel n'allait pas pleurer (contrairement à jeudi où les orages provoquèrent l'annulation). Dès le petit matin les polaires étaient déjà aux abonnés absents et premières montées, premières suées. Faut dire que nous n'avons pas été déçu du voyage en ce qui concerne le dénivelé (600 m) et les 200 mètres à grimper juste après le pique-nique ont été une sacrée cerise sur le gâteau. Superbes paysages, nous avons également pu constater les ravages causés par les gels de ces derniers jours, ceci dit de nombreuses parcelles ont été totalement épargnées. Au bout de nos 26 km du jour, certains des 22 randonneurs présents goûtèrent à des joies  peu fréquentes que vous pouvez lorgner sur les photos de Claire, Gabriel Claudine et Bibi

Repost 0
Published by Serge
commenter cet article
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 09:53

Pour la deuxième fois nous séjournons au gîte du Puy Mary chez Madame Lise Rat. Comme toujours un accueil de qualité est réservé aux 18 randonneurs de notre club. Entre parenthèses 6 randonneurs par niveau ce qui fait bien 18 personnes au total. Gentillesse, gastronomie et pour les plus gourmands achats de fromages, propreté irréprochable des lieux sont au rendez-vous . Et la météo direz-vous? Pour le samedi deux météos pour 3 niveaux si l'on peut dire quand au dimanche la même pour les 3 En ce qui nous concerne parlons du N1.

-Samedi départ du gîte pour le Puy de Niermont par un sentier forestier sous un ciel chargé de nuages laissant augurer comme prévu par Météo France des averses .Pour le moment notre progression s'effectue le long de ce sentier sans une goutte d'eau. La végétation bien que plus en retard que dans notre région est magnifique remplie de chants d'oiseaux et de petites cascades qui ruissellent dans la vallée. Montée bucolique si il en est pour rejoindre le GR4 au col de Serre qui nous emmène au Puy de Niermont .Un lièvre énorme plus proche d'un petit kangourou que du léporidé détale à quelques centaines de mètres. ( petite précision c'était avant le cognac de Claudie).Là une averse ''plutôt fraîche '' accompagnée d'un petit vent nous accompagne durant 1 heure jusqu'au pied de notre objectif et qui ensuite laisse place à un temps plutôt agréable. Soleil et vent réchauffent nos doigts engourdis et sèchent nos vêtements trempés   Midi nous y sommes 1620 m d'altitude un point de vue à 360° nous permet de voir à l'infini des paysages de montagnes,steppes et forêts .C'est absolument magnifique et idéal pour poser nos sacs et manger un pique-nique bien mérité. Le retour s'effectue par la fôret de Chabraire composée d'arbres qui semblent là depuis la nuit des temps comme pétrifiés , des ruisseaux innombrables et un magnifique buron encore en bon état (le buron de la Gardoune) qui nous permet d'échapper à une légère averse.

-Dimanche soleil pour tous ce qui nous permet après la germinaison nocturne d'un changement de programme dans la tête d'Alain ou plutôt une inversion de programme de partir à la (bonne) surprise du groupe pour le Puy Mary . Stationnement au Pas de Peyrol et montée au sommet 1783m. Nous y retrouvons nos amis du N2 qui ont eu la même idée et qui avant de s'offrir l'ascension du Griou effectue une mise en jambes au Puy Mary. Comme la veille la situation dominante du Puy nous offre un spectacle grandiose sur vallées sommets ,quelques névés et campagnes verdoyantes. Bien celà étant fait la journée ne s'arrête pas là . Nous reprenons nos voitures pour rejoindre le Claux et atteindre notre point de départ le GR400 au bois de la Bragouse (fallait y penser) .Nous laissons nos voitures au parking des Chaumillous départ de nombreux circuits de skis de fond Nous cheminons le long d'un sentier forestier, du bois susnommé ,magnifique jonchés de fleurs et irrigués de nombreux ruisseaux chantants pour déboucher sur le GR juste au sud du Suc Gros. Direction le Puy de la Tourte mais un pique -nique gargantuesque et un soleil nous motivant plus pour la sieste que pour ''l'exploit '' nous nous arrêtons au Suc de la Blatte 1562m quand même ! Ce qui fait une fois additionnée les deux sommets de la journée environ 600m de dénivelée contrat rempli !!! Le retour au parking s'effectue par le même parcours après quoi nous rejoignons le point de rendez-vous convenu pour tous à savoir devant l'église du Claux .les photos

Merci à Alain qui a remplacé Michel,aux randonneurs du N1 pour leur courage et leur volonté et à tous pour cet agréable séjour qui comme à l'habitude fût tout sauf triste . Nous dédicaçons ce modeste compte-rendu à Michel à qui nous souhaitons un très prompt rétablissement et un rapide retour parmi- nous .

Repost 0
Published by Alain & Gabriel
commenter cet article
18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 09:59

Il faisait superbement beau en ce début de semaine, tellement beau que cela incita beaucoup (trop) de citoyens à prendre leur voiture pour vaquer à leurs occupations. Pour les saint-médardais, cela n'occasionna que quelques ralentissements sans conséquence pour arriver à Martignas, par contre ce fût une sacré galère pour notre brugeoise de Sylvie. Pour se faire pardonner (alors qu'elle n'y était pour rien) elle nous fit découvrir le sentier du moulin de Bidon, superbe parcours qui longe en grande partie la Jalle, et parcours que nous empruntâmes, en partie, 3 fois afin de découvrir ce fameux moulin qui porte magnifiquement son nom, car pour être bidon il faut pouvoir assumer, ce qui fût donc le cas car, même à 18, nous ne le trouvâmes pas :  les photos

Repost 0
Published by Serge
commenter cet article
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 14:31

quel suspense ! est-ce que notre nouveau premier ministre allait succomber au froid polaire du Cantal ? Souvenez-vous, nous en étions à la neige qui tombait en cette veille du 1er mai, alors qu'allions trouver à notre réveil ? Et bien en raclant bien, de quoi réaliser une micro bataille de boulettes de neige, un peu déçu mais bon le vent était tombé et en arrivant sur le départ au viaduc de Garabit, nous retrouvons le soleil ainsi que les vieilles guimbardes déjà entre-vues le premier jour. Grande randonnée avec vues sur les monts enneigés et passage de ruisseau acrobatique car la pluie de la nuit a considérablement grossit les cours d'eau. La traversée par les deux groupes le matin pour l'un, l'après-midi pour l'autre ne donnent lieu qu'à quelques pieds plus ou moins humides (+ la main d'Andrée accrochée par un clou de planche vicieux).

En résumé un super we. les photos

Repost 0
Published by Serge
commenter cet article