Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 14:09
on dirait le Sud

Superbe journée comme on en avait pas connu depuis longtemps le jeudi pour cette fin de saison entre bassin et océan. Ceux qui étaient présents en ont bien profité d'autant plus que le retour aux voitures pour le déjeuner à permis de sortir les huîtres, les vins de toutes les couleurs; les gâteaux, et le reste..) si bien qu’après y en a qui n'avait plus grand chose sous la pédale. Du coup sur les 50 du matin il n'en restait que 37 d'opérationnels l’après-midi. Nous avons fait quand même 18 kms et 69 m de dénivelé cumulé. (encore que pour les 69 m, je me demande si les bouteilles du midi n'ont pas fait gonfler la chose)

Photos d'Alain et Guy, texte de Guy.

Repost 0
Published by Sergerando
commenter cet article
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 13:51

Je reprends la chronique du blog après une brève interruption. J'ai eu la bonne idée d'aller passer une semaine dans les Landes pour en autres me promener, ce qui au mois de juin semble réalisable. Arrivée le Dimanche sous le soleil et reparti de même le samedi suivant, .... mais entre les deux : pluie et je l'écris au singulier vu que ça ne s'est pratiquement pas arrêté. Je comptais me refaire une santé la semaine suivante avec la Charente, mais quelques ennuis personnels en ont décidé autrement. Je passe donc la parole à Guy, qui photos et textes à l'appui, a navigué de St Emilion jusqu'au bassin.

Bonne lecture

quelques gouttes à St Emilion

Temps frais pour 11 randonneurs courageux sur un circuit de 19kms et 350m de dénivelée dont certains chemins de la région leurs sonts réservés. La région reste toujours magnifique avec ses châteaux comme Ferrand Soutard, Fonplégade-Talbot ainsi que le village de Sarpe et ses sculptures métalliques.

De la vigne toujours mais sur des terrains vallonnés où l'on cultive certaines parcelles en terrasse. Des anciennes carriéres de pierres souterraines .. et aussi quelques objets bizarres découverts dans un sac a dos comme une queue en tire bouchon.

Tous les ingrédients permettent de passer la journée dans la bonne humeur. les photos

Guy

Repost 0
Published by Sergerando
commenter cet article
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 14:53
Revenir au Val d'Azun

Comment ne pas aimer revenir dans cette vallée discrète de nos chères Pyrénées, barrée au nord par le col du Soulor, fermée au sud par le col de la Peyre Saint Martin et qui ne se laisse approcher que par sa fenêtre orientale du côté d'Argelès ? Elle resplendissait sous les lumières de la fin de ce printemps tant désiré, chantait fort de toutes ses eaux vives, et scintillait de toute les couleurs du bleu de ses gentianes au pourpre de ses orchidées, au violet de ses grassettes et au jaune éclatant de ses colonies de ficaires et autres renoncules.

Nous étions onze courageux à être venus tester notre équilibre dans les parcours aériens promis sur le Soum de Bassia et le Pic d'Arrens. Las ! L'enneigement que l'on sait a laissé d'importants névés aux abords des sommets et il nous a fallu ce surplus de courage que le manuel du parfait animateur attribue à ceux qui renoncent, en comparaison de celui promis à ceux qui continuent. Nous avons donc parcouru la dernière centaine de mètres de dénivelé du Pic d'Arrens de nos yeux, sans les mains, ni les pieds. La veille, les avancées de nos animateurs au col de Paloumère, vers le Bassia, n'ont pas été concluantes pour décider d'amener le groupe plus haut. Mais chaque fois ces randonnées ont régalé nos yeux et nos cœurs. Partis sous la pluie le samedi matin, nous nous sommes hissés au dessus des nuages et très vite nous avons bénéficié du spectacle grandiose du lever de brume sur les massifs de l'ouest de la vallée et de la joie de randonner au dessus de la mer de nuages. Dimanche le beau temps éclatant annoncé a tenu ses promesses et la vue dégagée sur les villages du val d'Azun, les massifs enneigés tout proches, leurs cascades abondantes et la luxuriance végétale nous ont donné la belle image de la montagne source de vie. Vivement une prochaine balade sur ces hauteurs ! En attendant vos textes et vos images toujours bienvenus, voici les photos d'Etienne, celles de JeanClaude, ainsi que quelques unes des miennes.

MichelB

Repost 0
Published by Michelrando
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 13:53
Juin aux tisons

Une poignée de courageux, dont au moins 5, dont votre serviteur, étaient venus seulement assistés au départ de ceux et celles qui résistaient. Car une fois de plus c'est un JM (jeudi maudit) ou JSF (jeudi sous la flotte) qui se profilait alors que le MSS (mercredi sous le soleil) nous narguait encore. Bref, la poignée devint double au palais des congrès, grâce à la récupération de ceux qui sortaient d'une folle nuit passée à la table du black-jack ou aux machines à sous du casino. D'ailleurs il est facile de repérer ceux qui sont sortis fauchés : il ne leur reste qu'une "pôve" cape de pluie pour s'abriter. Heureusement les roses du parc floral étaient fraîches, ce qui a permis aux 26 présents de garder le sourire pendant les 13,5km de la boucle. Merci à Guy pour son optimisme invétéré (lunettes de soleil et bermuda, faut y croire) et à Alain et Guy pour avoir sorti leurs appareils photos malgré les intempéries.

Repost 0
Published by Sergerando
commenter cet article
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 14:08
on recherche un moulin à vent

Enfin la première journée estivale pour une randonnée à la journée, il était temps. D'autant plus qu'elle se méritait cette boucle, car dès le matin, un camion en panne sur la rocade mettait déjà nos neurones en ébullition, la journée s'annonçait chaude. Au rendez-vous du cimetière, nous étions 33 pour démarrer cette journée sous un chaud soleil, un pique-nique dans une clairière ombragée (avec même quelques accessoires surprenants) et un retour aux voitures si rapide qu'il nous fallu un petit supplément afin de profiter au maximum de ce temps si rare cette année. Nous partîmes donc à la recherche d'un proche moulin à vent qui se déroba jusqu'au bout. Par contre, les adhérents de l'association de pétanque de Capian nous offrirent l'ombre de leur site pour que nous puissions nous rafraîchir avant de rejoindre nos pénates sans encombre. les photos de la journée

Repost 0
Published by Sergerando
commenter cet article
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 17:42
Initiales BB

Gainsbourg ? Bardot ? que nenni c'est Boue Béarnaise la bonne réponse, car ce dimanche commença comme d'habitude par une petite pluie fine depuis Aramits (nous sommes au pays des mousquetaires, ne l'oublions pas) qui fût heureusement brève. La météo annonçait pour la matinée "pluies éparses" et "rares averses pour l'après-midi, on ne saurait être plus clair. Matinée très agréable, nous longeons un petit ruisseau qui a bien profité de la mousson appelé "le Vert", ça l'est effectivement. Puis sur le coup de midi un choix délicat : retour par le même chemin ou franchissement d'un nouveau col pour une boucle plus longue. C'est parti pour le col, le temps approuve notre choix, il se met à re-pleuvoir et c'est là que là se corse le chemin devient apocalyptique, de la boue, de la boue à perte de vue. Nous avons beau esquiver, contourner, il y en a partout. Devinette : qui se cache derrière ce pantalon ? (dont l'envers valait bien l'endroit) et votre serviteur qui avait cru malin de s'équiper en guêtres blanches .... On s'en souviendra des chemins vicinaux !!! les photos

Repost 0
Published by Sergerando
commenter cet article
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 16:22
ce soir j'attends Madeleine

Bordeaux remporte la coupe de France mais Sud-Ouest et la République des Pyrénées s'en battent l’œil, l'un titrant sur les pieds dans l'eau et l'autre ayant perdu le nord. Faut dire que le départ de la randonnée depuis Tardets (sa boulangerie) ce samedi matin sous une petite pluie fine n'est guère encourageant. Heureusement elle ne dure guère, mais les chemins sont un peu boueux et plus nous montons plus la brume nous suit. Au col de la Madeleine, que le grand Jacques avait comme horizon, on n'y voit plus et la table d'orientation est plus un objet ornemental qu'utilitaire. par contre la chapelle nous permet de nous poser mais sans sieste - trop d'humidité - avant la re-descente dans la vallée, entrecoupée de fraises des bois, les premières, et de la bruine qui s'est réinvitée.

Le soir grand moment à la cidrerie du village, un repas d'anthologie, nous nous souviendrons longtemps de la côte de bœuf et du jet puissant du cidre moussant dans les verres tendus par nos bras plus ou moins assurés. les photos

Repost 0
Published by Sergerando
commenter cet article
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 15:02
Ivresse des sommets

Sud-Ouest édition Béarn nous annonçait franchement la couleur du week-end pour notre arrivée vendredi ; cours d'eau en crue, ciel bas, précipitations importantes, bref ça craignait un maximum. Et pourtant nous étions 15 présents, avec pour principale préoccupation, en occupant ce vaste gîte, d'allumer un feu dans la cheminée. Des bûches, il y en avait mais du petit bois pas vraiment, et pas question de récupérer quoi que ce soit aux alentours, vu l'eau qui affleurait un peu partout. Nous voilà donc partis pour Tardets, chercher les cageots indispensables à notre survie : premier rayon de soleil en entrant dans la boulangerie sur la place centrale, une odeur enivrante de pain chaud nous accueille, spécialité de la boutique : le gâteau basque à la crème, à la cerise et même au chocolat. Nous avons goûté, ça vaut le déplacement.

les premières photos

Repost 0
Published by Sergerando
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 08:12
Dites-le avec des fleurs... et avec des bateaux

Cette randonnée du jeudi combinait deux nouveautés les bateaux et les fleurs, et c'est fou ce que les photographes sont sensibles à ces deux sujets. Au point que les photos de groupe sont très rares, en tous cas pour le moment. Il faut dire que le groupe s'est rassemblé en plusieurs lieux et en plusieurs temps, qui aux Aubiers, qui à la Porte de Bourgogne, qui en tram, qui à pied, qui en voiture... mais personne n'est arrivé en Batcub. Et puis, il y avait la foule. Habitués que nous sommes à randonner dans la nature nous avons eu quelquefois du mal à nous retrouver sur ces quais encombrés de professionnels, de curieux, de "maréchaussée" chevauchant ces nouveaux engins avec lesquels on avance debout... Le Pont Chaban-Delmas passé, le groupe s'est resserré et le Parc aux Angéliques et le Jardin Botanique ont tenu leurs promesses. Nous avons été séduits par les couleurs, les formes et les senteurs des nymphéas, des cornouillers... des artichauts et autres bourraches. Cela pourra dépanner le trombinoscope du début de saison, vous savez quand certains nouveaux parviennent à échapper au photographe... Pour voir quelques images de nos très agréables 8km600, c'est ici : MichelH et les miennes.

MichelB

Dites-le avec des fleurs... et avec des bateaux

question de timing, le temps que je me pointe sur les quais, la nuit était tombée ... et les randonneurs étaient au repos. J'ai donc rassemblé les photos des 2 Michel avec quelques-unes passées par Alain + une des miennes pour montrer que la nuit tous les chats ne sont pas gris voici les photos dans la galerie du blog.

Repost 0
Published by Michelrando
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 15:07
Ca drope à Gironde sur Dropt

A 5h30 en me levant, un petit tour dehors confirme Mr Météo, il pleuvasse. Au rendez-vous du club-house il pleuviote, mais sur l’autoroute qui nous conduit à notre point de ralliement il tombe des hallebardes et lorsque nous démarrons la randonnée il crachine toujours. Comme vous vous en doutiez cette sortie godillots est placée sous le signe de la pluie … quoique le pire ne soit jamais sûr. Au bout d’une petite heure l’accalmie et même un rayon de soleil –fugitif- vient éclairer notre moral. Il faudra attendre le début de l’après-midi pour que nous rouvrions nos pépins pour une petite demi-heure. Mais entre temps nous aurons fait du chemin parce que vu que nous n’étions qu'une poignée (11 pour être précis) et que le temps n’incitait pas au farniente, les premiers de cordée imprimèrent un train d’enfer si bien qu’à 15h15 – record battu- nous avions terminé et pouvions entamer une grosse séance d’étirements, un peu plus de 29km en 6h ça laisse des traces, ce qui n’empêche pas Etienne d’atteindre sans problème le bout de sa tennis sous les regards impressionnés de condisciples moins souples, pourtant Michel a fait des pieds et des mains (surtout des mains) pour rivaliser.

Au fait au milieu de Gironde s/dropt coule le drot comment se fait-il ? Mr Internet ayant réponse à tout, voilà pourquoi : http://www.valleedudropt.com/drot.htm

voici mes photos en attendant celles de Michel, un peu plus longues à venir car le développement d'un bouton d'or prend plus de temps... en effet, mais les voici enfin ! On y voit que certains ont voulu fêter à leur manière la traversée de la Rivière des Fleurs, autour de Morizès, et s'en sont parés de la tête au pied...

Repost 0
Published by Sergerando
commenter cet article