Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 09:53
Marche à l'ombre

j'ai longuement hésité sur le titre car le premier qui m'était venu à l'esprit c'était "Premières chaleurs", mais à la réflexion j'ai trouvé que ce dernier était légèrement ambigu et surtout que vu l'état où nous nous trouvions, il n'y avait pas photo, nous avions résolument opté pour la deuxième option dans vivre d'amour et d'eau fraîche. Il suffisait de regarder nos 26 randonneurs dans la maison des vignerons de Lugon, que nous saluons au passage, pour leur accueil et leur gentillesse, en train de se désaltérer.

Bon alors cette virée sur les coteaux du Fronsadais, c'était comment ? Entre les moulins, les églises, les montées (600 mètres de dénivelé), les points de vues, les vignobles, .. il y avait de quoi se régaler tout au long de ces 30 kms. Il manquait juste un poil d'ombre l'après-midi pour que tout soit parfait, car 30°C un 14 avril, de mémoire de randonneur c'est rarissime.

les photos

Repost 0
Published by Serge - dans godillots
commenter cet article
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 22:11
Saint Savin c'est divin

Randonnée autour de Saint Savin de Blaye, sous la conduite de Gilles qui était allé reconnaître le parcours la veille avec Marie Claire. Cette marche à la campagne très agréable s'est déroulée sous un magnifique soleil qui a laissé pour la première fois de l'année des marques sur les visages et sur les bras avec en plus un test concocté par Gilles : le lancer de jambes au dessus des fossés qui devrait bientôt être ajouté comme discipline olympique.

Nous étions 30 pour une randonnée en huit 10 km le matin avec arrêt pique nique au stade de Saint Savin avec notre convivialité habituelle : Biscuits salés et apéritifs et 9 km l'après midi

les photos.de Francis

Repost 0
Published by Mauricette
commenter cet article
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 12:06
Pas de bol à Grignols

Nous étions 12 courageux à Grignols par une journée des plus ensoleillée pour 20 Km environ .Seulement, votre serviteur a récupéré une tendinite au tendon d'achille au bout de 16Km.

Mais à part çà, ce fut une superbe journée pour tous.

les photos

Repost 0
Published by Bernard
commenter cet article
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 12:44
de Nantes à Montaigu la digue, la digue ...

Samedi, après avoir passé une bonne nuit dans nos petits lits douillets et avalé un bon petit déjeuner, nous sommes partis du gîte pour longer les bords de la Sèvre.sur 24 kms en commençant côté Vendéen puis grâce a un petit pont côté Breton. Sur ce parcours défilent moulins et minoteries maintenant

abandonnées, ainsi qu'une tannerie qui nous indiquent qu'autrefois l'élevage et le pâturage faisaient vivre la région comme le proclamait ce bon Sully.

Toujours côté breton jusqu'au pique-nique, ou nous attendait un copain de Pierre-Yves avec les munitions du pays (quelques bonnes bouteilles de Muscadet). En face une bâtisse faisant office de restaurant avec un patron pas content de notre concurrence et qui nous l'a fait savoir.Si sa cuisine est aussi bonne que son caractère, c'est l'indigestion assurée pour ne pas dire autre chose, heureusement que nous n'avons pas testé ses toilettes.

de Nantes à Montaigu la digue, la digue ...

Dimanche, randonnée plus haut nord dans les vignes et sur les rives de la Sangueze avec une boucle en en huit sous le soleil mais avec un petit vent fripon qui malheureusement n'avais point de jupons à soulever à part les shorts légers de Jean François et de Bernard qui devaient déguster soit dit en passant (mais peut-être portaient-ils des culottes molletonnées).

Lundi ballade sur les rives de la Moine affluent de la Sèvre, jolis paysages campagnards,vieux moulins et une passerelle pour passer la rivière plutôt astucieuse : 10kms 500 pique-nique original, chacun son abris-bus.L’après-midi avec ceux que j'appellerais les infatigables visite de la Garenne-Lemot et son parc romantique 4kms de plus au compteur.

les photos

Repost 0
Published by Guy
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 09:24
le chemin long berce mes pas d'une langueur monotone

Le Porge au programme pour un jeudi ensoleillé printanier, ça ne se refuse pas. Du coup un certain nombre d'éclopés de l'hiver en profitaient pour faire leur rentrée, j'en ai compté au moins 5 sur les 69 présents au départ. En avant pour les sables du bord du canal que nous allons arpenter de gauche à droite et par les 2 rives. C'est joli mais c'est tout droit, on dira ce qu'on voudra mais rien ne vaut une belle courbe parce que la perte de vue ça lasse, l'avantage c'est que c'est plus facile pour calculer le kilométrage, il y en avait pour 12km et comme c'était tout droit (je sais je me répète) nous l'avons parcouru plutôt rapidement. (2h40 foi d'animateur).

les photos des 3 (Claire, Francis et votre serviteur)

Repost 0
Published by Serge - dans jeudi
commenter cet article
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 10:39
Queyras une autre vision

il y a plus d'un tour dans le sac d'un randonneur-photographe. La preuve en images avec cet autre reportage sur la semaine en raquettes vu par Christine

Repost 0
Published by Serge
commenter cet article
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 22:50
le Tour du Queyras en raquettes

Ce sont donc finalement 20 personnes qui ont participé à cette sortie raquettes dans le Queyras et c’est avec beaucoup de regrets (et encore plus pour lui) que nous avons dû laisser à Bordeaux notre ami Alain victime d’un petit malaise ou d’un coup de v….. (papy 1 fois, ça va mais papy 2 fois, bonjour les dégâts !!! )

Arrivés à Aiguilles dès le dimanche soir, c’est frais et dispo que nous avons attaqué notre périple le lundi matin. Nos jeunes et charmants accompagnateurs, Yannis et Léo nous ont fait découvrir les multiples facettes de ce merveilleux parc naturel régional du Queyras.

Partagés en 2 groupes de 10, une organisation et synchronisation parfaites nous ont permis de nous retrouver tous les jours à midi pour le pique-nique et bien entendu le soir dans les même gîtes.

le Tour du Queyras en raquettes

Pendant la 1ère partie du séjour, nous avons découvert le massif Est du Queyras, celui au plus près de l’Italie avec ses hameaux d’altitude et son refuge confortable à plus de 2500 m. D’autant plus confortable, que pendant qu’à l’extérieur la tempête soufflait et la neige cinglait, nous fêtions abondamment au rhum arrangé, bien au chaud à l’intérieur, la naissance de la petite fille de Claudie et Patrick. Délicieux remède qui réchauffe le corps et l’esprit et qui nous a permis d’affronter la neige qui n’a pas cessé de tomber toute la journée du lendemain.

le Tour du Queyras en raquettes

Transférés en 2ème partie de séjour dans le massif Ouest, nous avons pu admirer le site blanc immaculé des chalets d’alpage de Clapeyto sous un magnifique ciel bleu azur. La dernière journée, sur un versant exposé Sud, nous a ramené à Aiguilles avec les raquettes sur le sac pendant la moitié du parcours. Un petit verre de l’amitié, un bon repas, une bonne nuit de repos suivi d’un copieux petit déjeuner et nous étions fin prêts pour le voyage retour en Aquitaine.

Pendant ces 6 jours pleins, nous avons parcouru raquettes aux pieds, environ (à quelques mètres près) 83 km pour un dénivelé positif de 4700 m et négatif de 4100 m, dans une parfaite et sympathique ambiance. Bravo et félicitations à tous les participants.

les photos

Repost 0
Published by Etienne
commenter cet article
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 12:59
de Paillet à Rions (aux éclats)

Les 24 randonneurs qui se sont déplacés à Paillet ont eu le nez creux, car pendant que les cordes tombaient un peu partout, le micro-climat qui s'étend sur notre club lorsqu'il se déplace n'a pas fait défaut donc pas de pluie. Par contre il faisait un peu frais pour le pique-nique,surtout pour ceux qui ont choisi le confort en s'installant aux tables bien exposées nord-est, tables qui offraient l'avantage d'être extrêmement bien ventilées et .. rafraîchies. Pour l'apéro ça passait mais après l'eau de vie de quetsche de Claudie ça cassait, résultat pas de sieste. Mais il semble que, le manque de sommeil, le grand air et/ou les alcools divers ont inter-agit lors de la photo de groupe quelques-uns avaient l'air d’apprécier l'herbe tendre plus que de raison.

Jolie région à refaire aux beaux jours.Rions un charmant petit village avec ses remparts au pied desquels les bateaux accostaient lorsque la Garonne débordait.

les photos

Repost 0
Published by Guy - dans jeudi
commenter cet article
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 11:17
un jeudi ++

un randonnée concoctée par notre "ancien" ça ne se refuse pas : 12 km annoncé, connaissant le bonhomme, gourmet à ses heures, il allait certainement y avoir du rab. Pour le savoir ça se pressait au portillon, et pour le comptage, nous avions mis en place un goulot d'étranglement afin de n'oublier personne, résultat : 79 au compteur record de la saison (mais celui du club tient toujours et ne sera vraisemblablement pas battu, vu que le printemps arrive et c'est le moment où les randonneurs commencent à quitter le nid). En tout cas, le soleil était là, vu que l'éclipse n'était prévue que le lendemain et en marchant d'un bon pas, en longeant la jalle, nous arrivâmes à Majolan pour constater que les ragondins eux aussi étaient sortis en masse.

15 km plus loin, troisième constat, les tables de pique-nique deviennent trop petites pour accueillir dessus et autour.

Les photos de Guy + les miennes

Repost 0
Published by Serge
commenter cet article
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 23:55
Moulins, églises et plus si affinité

Le défi était annoncé : pas plus de 27 km, mais un dénivelé cumulé de plus de 600m. Il a tenté 26 participants, heureux de se retrouver dans l'air frais du matin. En milieu d'après midi, ils se sont retrouvés chargés d'une bonne provision de paysages, de points de vue lointains, d'une visite express au château de Malromé et des impressions printanières d'une belle journée ensoleillée. Était-ce un circuit des églises ? Nous avons en effet commencé à monter de la basilique de Verdelais aux tours carrées de l'église de Semens, puis à celle de Saint Germain de Grave, à frôler celle du Pian sur Garonne, à descendre vers celle de Saint Maixant — ses jolis modillons et son chapiteau nord aux symboles phallique et testiculaire — puis enfin à passer devant Saint Maurice, au bourg d'Aubiac, aujourd'hui transformée en habitation. Était-ce alors un circuit des moulins ? Du moulin de Bric, perché à 113 m, au moulin de Cussol, sans parler des moulins à eau ? Ou bien un circuit des célébrités de Henri de Toulouse-Lautrec à François Mauriac ? C'était sans doute un peu de tout cela, et en tous cas une belle journée de randonnée

les photos de Georges et Michel (+celles de Christian lorsque nous les aurons retrouvé)

Repost 0
Published by Michel
commenter cet article