Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 12:05

2012-0708-Neouveille3-26

Compte-rendu des randonnées du niveau 3

Le Néouvielle 3091 m et l’Estaragne 3006 m sous le soleil

Le niveau trois avait deux sommets au menu ; dès le vendredi, André accompagné d’Anne-Marie et de Jean-Claude part   en reconnaissance du Pic d’Estaragne 3006. Réputé facile, ce sommet présente une dalle en pente (et oui on n’invente rien) qui a la particularité d’être dangereuse si elle est recouverte de neige en début de saison. Nous avons trouvé un autre passage de type cheminée facile et le pic atteint dès 11 heures. A la descente, nous avons essayé le passage par la dalle qui même sèche a nécessité de grandes  précautions. Repas au milieu de marmottes toutes des feignantes ! Au soleil. Temps général moyen mais sans pluie.

Un bel orage pendant la nuit. Tant mieux ce sera fait pour demain. Demain c’est samedi. Neuf randonneurs accompagnent André. Soleil de plomb. Et les premiers névés en continus dès 2500 m. Soit  500 m de névés permanents mais pas dangereux. Vers 12h50,  nous sommes enfin  à la cote 3070 mètres, 21 mètres sous le Néouvielle. Plus de névés depuis 2950 mètres, Il est déjà bien tard, et il reste à franchir  la dernière cheminée, un peu exposée. Compte tenu de la fatigue, de l’heure bien avancée et de la nécessité d’installer une corde pour la sécurité, décision est prise de renoncer. 3070 mètres c’est déjà un beau succès pour certains. Le retour se fait très précautionneux dans les éboulis sous le Néouvielle. Repas vers 13h30. Et 2012-0708-Neouveille3-30ensuite l’interminable névé à redescendre avec plus ou moins de bonheur, mais sans danger autre que des fesses mouillées. Après quelques errements dans les chaos qui précédent la Brecque de Barris, retour au Parking vers 18 heures, bien fourbus, mais content d’être monté à 3070 mètres.

Et Dimanche c’est l’Estaragne 3006 mètres qui est au menu. Huit randonneurs accompagnent André et Anne-Marie. Soleil de plomb. Comme la veille. Les jambes sont encore un peu lourdes pour certains. Le démarrage est laborieux. On grimpe de 1000 mètres pour une distance l’ordre de 4000 m. Ca fait une pente moyenne de 25%. Mais le groupe est soudé et se motive. Bien avant midi le sommet est vaincu. Photo des dix, contents d’avoir accroché un 3000 M. Bravo à tous. Descente tranquille, retour aux voitures 15 H 30. les photos

Partager cet article

Repost 0

commentaires