Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 11:34

Jacques SALOMONBonsoir à toutes et à tous,

Si je me fais "rare" en ce moment ce n'est pas parce que je snobe l'ASSM mais parce que je me livre à notre activité favorite: j'ai pris "en solo" le départ du Chemin de Compostelle à Le Puy en Vélay (il parait qu'il ne faut pas dire au Puy mais à le Puy) en Haute Loire le 22/8 et je suis arrivé à Cahors le 9 Septembre soit 380 km en 19 jours. Avec la canicule je me suis tapé: les Monts du Velay, les monts de la Margeride, ceux du Gévaudan et le plateau de l'Aubrac entre 1200 et 1400m par un vent du Nord et des températures de 3 à 4 °le matin.  J'ai arrêté là - Cahors- car le Chemin était envahi par les vieux bruyants qui squattaient toutes les places dans les gites,se faisant transporter la moitié des étapes en voiture …bref j'en ai eu marre et je suis rentré, mais je vais repartir pour la 2ème partie du Chemin français de Cahors à St Jean Pied de Port.
 Après la descente de la cathédrale ( Pourquoi ont-ils été la percher si haut? )il fallait se taper la côte des Capucins avec une chaleur déjà suffocante et le sac qui commençait à peser. Au début j'ai constaté que beaucoup de marcheurs causaient tous seuls et en mon fore intérieur je me moquais d'eux. Puis je me suis mis à en faire autant! J'étais encore un pied tendre et les premiers jours j'ai eu peur de rater la balisage ( par la suite l'assurance venant, la logique a pris le dessus avec l'aide de mon topo-guide) Si le balisage du GR65 est dans l'ensemble impeccable je me suis inventé tout de même dans certaines situations quelques dictons qui sont destinés au "Saint Patron des Baliseurs" de la section :
Dicton N°1: Quelques marques en plus de temps en temps rendent le marcheur content
Dicton N°2: Un balisage scrupuleux fait le marcheur heureux
Malgré tout j'ai quand même réussi à me perdre 2 fois ce qui m'a fait faire quelques km en plus , par contre je n'ai pas quitté le balisage des yeux sur l'Aubrac où il soufflait un vent du nord qui m'a fait prendre les vaches pour des ours blancs, c'est là que je m'attendais à voir Guy déguisé en Saint Bernard avec un tonnelet de Bordeaux autour du cou, mais rien…..
Plus sérieusement: j'ai été outré par la présence de nombreux déchets sur ce chemin (kleenex, enveloppes de barres de céréales etc…) et sur l'Aubrac les abris de fortune pour les bergers et les randonneurs en cas d'orage, de neige ou autre transformés en WC nauséabonds! J'ai eu des envies de me servir de mes bâtons mais rien ni personne à l'horizon pour taper dessus 
Je suis allé repérer ce WE le Camino del Norte" que je veux prendre au printemps. Il s'agit du chemin par SanSebastien, Santander , Oviedo qui est remarquable par sa beauté mais aussi par ses difficultés et ses dangers et qui a la réputation d'être mal balisé! ..mais qui pour tout cela n'est fréquenté que par des fêlés dans mon genre !
Le soir je couche en dortoir dans des gites, je fais ma lessive bref, j'abandonne peu à peu tout le superflu et je me réapprends à vivre de façon "élémentaire"
Donc tout ça pour dire que vous pouvez compter sur ma réinscription à mon retour…. J'espère qu'alors je pourrais m'aligner sur les godillots quoique si je fais des étapes de 25 à 30km (mon record homologué 32km car je me suis perdu une fois et une autre fois je suis revenu sur mes pas pour essayer de retrouver mon appareil photo que j'ai perdu en route- ce jour là j'ai dû faire aux alentours de 40km) je vais mon train de sénateur ce qui me permet de tenir
Alors comme disent les basques ou les gascons
"Adishatz"
PS: Ce qui me fait tenir aussi c'est le "petit Bordeaux de Guy qui m'en a promis une ou 2 bonnes rasades!!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques - dans assos
commenter cet article

commentaires