Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2017 2 10 /10 /octobre /2017 20:54

La promenade entre le parking et les tables de pique-nique sous la maison forestière est toujours un plaisir : la passerelle aménagée le long de la lagune parcourt les taillis d’osmondes royales et les touradons de carex exubérants sous les saules et les bouleaux.

Nos tables habituelles étaient libres. Peu d’air et un ciel dégagé, la pénombre s’étalait sur les eaux troublées par les sauts des poissons qui chassaient en surface. La nuit a fini de descendre alors que nous marchions vers la piste cyclable, vers les zones basses recommandées par nos expériences des brames des années passées.

Nous étions une dizaine de noctambules à tendre l’oreille sous les frondaisons des chênes et des pins, au risque de se les faire piétiner car dans ce type de sortie, nous marchons sans lampe.

Nous avons profité de la lune, pleine comme un œuf, qui montait dans le sous-bois. Quelques brames épisodiques loin devant, ou vers la mer, ou à droite dans les marais du nord du lac d’Hourtin. Mais les chouettes en chasse semblaient plus actives que les cerfs.

Nous avons donc progressé ensuite vers le Nord, au pied des dunes, en direction de St Isidore, mais sans grand succès.

Au retour le principal émetteur de brame se situait dans les roselières des marais, le dernier cerf sans doute. La promenade était belle, et nous reviendrons l’an prochain, mais plus tôt dans le calendrier.

Ci-jointes quelques photos muettes de la soirée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé
commenter cet article

commentaires