Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 09:19

Vignemale ou la Pique Longue, (autre nom du Grand Vignemale) est un sommet des Pyrénées culminant à 3298m. C’est un grand classique pour les randonneurs. A cela nous avons rajouté pour compléter le week end le petit Vignemale qui lui culmine à 3032 m. C’est donc du 4 au 6 Août que la section l’a programmé dans son calendrier 2017.

Notre point de ralliement était la cabane de Milhas à 1650 m que nous pouvions atteindre en voiture sans trop agresser les amortisseurs. Avant le départ de la rando, nous avons procédé à l’inventaire du matériel technique (crampons, casques, baudriers, cordes, piolets etc..) indispensable pour faire cette randonnée assez engagée.

 Vers 14 h nous commençons notre montée au refuge de Bayssellance situé à 2651m d’altitude. 1000 mètres de dénivelé nous attendaient sous un soleil de plomb.

Durant cette progression, nous passons au Barrage Ossoue,  devant les Grottes de Bellevue (œuvres du compte Russel), avant d’atteindre le Refuge Bayssellance. A l’arrivée, cette montée sous cette chaleur devait laisser quelques traces sur nos organismes.

Samedi 5/08, 8 participants s’équipent, et se mettent en marche pour gravir le Vignemale. Nous

avons quelques difficultés à repérer le cheminemen,t, le glacier d’Ossoue a énormément fondu au dire de notre maitre premier de cordée André qui l’avait fait 7 ans auparavant. Il a même été surpris de voir tant de changement. Pour progresser il faut slalomer entre les gros rochers, la caillasse, et les petits névés avant d’atteindre le glacier. C’est vers 2900 m que nous pouvons chausser les crampons et nous encorder. Au loin nous apercevons les grottes Russel sur le flan du Cerbillona. Au pied de la pique Longue (c’est le nom du Vignemale), les crampons et cordes restent sur place ainsi que les sacs. Seuls les mains et les casques sont utiles. Le final se fait avec les mains dans la partie rocheuse. Là-haut, temps couvert et frais rien à voir, dommage. Sur le chemin du retour, nous jetons un œil prudent (pas les deux !) sur l’impressionnant couloir de Gaube (une cheminée verticale de 600 m de haut qui tombe sur le glacier des Oulettes de Gaube). Sur le glacier, notre maitre de cordée André nous a fait un exercice de moufflage, bien instructif (le mouflage Mariner). Il nous a montré comment procéder pour extraire une personne inanimée tombée dans une crevasse.

Dimanche 6/08 objectif petit Vignemale, randonnée facile et à la portée de beaucoup de randonneurs, d’une durée d’environ 2 h. Direction la Hourquette d’Ossoue avant l’ascension. Le temps était au beau, nous avions pu profiter longuement du paysage, et admirer les différents sommets qui nous entouraient. Sur le sommet, nous dominons le parcours de la veille en découvrant nos cheminements. Retour au refuge, puis descente vers notre point de départ pour retrouver les voitures. Vu que nous avions de l’avance sur notre horaire, que le soleil était là, nous avons fait une longue pose sur les bords du ruisseau des Oulettes où il a été possible de lézarder sur l’herbe, et faire un bain de pieds avant d’atteindre les voitures où nous devions retrouver les collègues du groupe 2. les photos

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick & André
commenter cet article

commentaires