Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 08:05

jour 5.       18 septembre

Petit déjeuner au refuge avec pain frais et croissants. Nous passons à proximité de falaise de roches basaltiques avant d’aborder Prades, petit village avec une plage au bord de l’Allier, dominé par l’imposante roche Servière. Le temps est gris, frais mais sans pluie. Nous passons au hameau de Pissis avant de commencer une sévère grimpette de 200 mètres qui réchauffe un peu les organismes. L’heure du pique-nique approche en même temps que le hameau de Champels. Un petit venty glacial et humide, chacun cherche un abri pour manger, un hangar ou une étable ferait notre bonheur. Un habitant aimable et sympathique nous propose spontanément la salle communale avec tables, banc, toilettes, bref un trois étoiles par un temps aussi maussade.

La suite du parcours nous raccorde avec le chemin de Saint Jacques, lequel nous amène sur Monistrol d’Allier. Au passage nous posons devant la chapelle de Madeleine, incrustée dans la falaise. Il fait froid, les bonnets et les polaires sortent des sacs. Le pot du soir à l’hôtel du Pain de Sucre (nom d’un petit sommet voisins). L’hôtel est tenu par Peter and Joyce, un couple d’anglais qui fustigent les refuges au motif d’une concurrence déloyale. Peu importe, nous sommes très bien  reçu au refuge du Ricochet par Magali Perronny et son mari. Un refuge qu’ils ont aménagé eux-mêmes, très coquet et très propre.

Le soir ils nous proposent une tranche de pâté salade de lentilles, saucisse et pommes au four, plus tomates pour ceux qui aiment, une tarte et des infusions. les photos du jour

Etape du jour :16 km et 700 m de dénivelée positive.

jour 6.       19 septembre

Le temps s’améliore quelque peu, la pluie fine et froide des jours précédent s’estompe. Pour le pique-nique, il faut s’adresser au boulanger local, seul commerce encore en activité à Monistrol, en dehors des hôtels ou refuge. Pour aujourd’hui, ce sera un gros sandwich et un fruit (un seul). Un peu de chocolat, des biscuits et des madeleines apporteront quelques glucides complémentaires.

Le groupe s’élève rapidement vers Freycenet puis Fontannes et Douchanez où nous allons voir le pylône en espérant un joli point de vue. Déception, la brume limite le point de vue.  On reprend le chemin pour aller voir la chapelle Saint-Etienne (948 mètres) qui domine l’allier de plus de trois cents mètres. La chapelle est bien au rendez-vous espéré mais nous ne sommes plus que quatorze. Annie manque à l’appel, il est 10 :25. Et ce téléphone qui passe mal. Après maintes recherches et retours en arrière de Bernard et André pour retrouver la fugitive, le groupe repart sur Douchanez et le miracle de la chapelle Saint-Etienne s’accomplit : Annie donne enfin signe de vie par l’intermédiaire du téléphone d’un habitant de Douchanez. Il est 11 :05. Et à 12 :05, la fugue est terminée, nous sommes à nouveau quinze.

Le pique-nique au hameau des Chastres dans ce qui aurait pu être un lavoir. Nous passons devant le beau château de la Baume qui domine l’Allier. L’Allier et Pont d’Alleyras se situes 200 mètres plus bas, mais avec la convexité du terrain, on ne peut pas voir le fond de la vallée.

A SQAint Préjet d’Allier, nous sommes accueillis par Alice Domaison. Très accueillante, Alice nous explique tout de A à Z et même au-delà : Le gîte, l’histoire du pays, le Gévaudan, les champignons, il suffit d’écouter. Une personne très attachante, débordante d’énergie, qui se coupe en quatre pour nous accueillir le mieux possible. L’apéritif commandé le matin (panne sèche) est sur la table (grâce à Christian l’adjoint au maire, qui a fait les courses pour nous). Le repas du soir n’est plus problématique, c’est le traiteur de Saint Privat d’Allier qui assurera dignement le diner, le petit déjeuner et le pique-nique. Apéritif obligatoire avec les édiles locaux qui nous apprennent que ce petit village est en passe de construire un golf de neuf trous, avec déjà une structure de camping importante en activité. Nos deux hôtes se proposaient même de nous servir à table, ce que nous avons décliné bien naturellement.

Très bon accueil : les photos

Etape du jour :21 km et 910 m de dénivelée positive.

Partager cet article

Repost 0
Published by André
commenter cet article

commentaires