Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 09:23
une rando vraiment douce

La douzaine d'intrépides qui avait osé braver les prévisions météo pessimistes annoncées pour ce premier lundi d'Avril s'est retrouvée sur la petite place du petit bourg de Cantenac. La pluie était prévue ; il y eut bien pluie mais sous forme d'une grosse averse de… soleil qui a duré toute la matinée. Une vraie récompense. Bien que ce ne fût pas ouvertement avoué, peut-être étaient-ils réellement venus pour une autre raison : rencontrer les… Claudinettes. Apparemment, le sujet avait fait beaucoup fantasmer dans les chaumières tout le week-end et la curiosité était plus que perceptible. Donc, l'impatience grandissant de manière inquiétante, à 9 heures tapantes, tant pis pour les retardataires, ils n'avaient qu'à être à trouvé, le départ (de la randonnée et des conversations) était donné.

une rando vraiment douce

Au château Kirwan (édifié au 18ème siècle par l'Irlandais Mark Kirwan), nous tombons sur un vigneron "maison" accompagné d'un chinois (de Chine). Depuis cette rencontre, nous sommes incollables sur la biodynamie et j'en connais qui vont la pratiquer dans leur jardin. Un peu plus loin, nous avons rencontré l'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (voir photos). L'étape d'après nous menait au moulin à vent. Au-dessus de la porte, une date : 1767. Et la leçon d'histoire a débuté. Finalement, ce moulin date de Louis XV. Venait-il y faire sa farine ? Faute d'indices probants sur place, le mystère demeure. Plus loin, dans les bois, en découvrant les palombières, c'est un autre type d'histoires qui défile. Nous atteignons les marais de Labarde, derrière le château Giscours et, soudain, alors que plus personne n'y pensait, c'est la rencontre : les Claudinettes sont devant nous ! Désolé pour ceux qui avaient échafaudé des rêves plus ou moins enchanteurs, ce ne sont que de charmantes fleurs. Vous les connaissiez mieux sous le nom de nivéoles (de printemps, celles-ci). Encore quelques pas et nous regagnons Cantenac, toujours avec le soleil. Il est 11 h 30. La journée est à nous.les photos

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude
commenter cet article

commentaires