Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2016 6 19 /03 /mars /2016 09:03
de l'Aspe 1 à l'Aspe 2

Jeudi fin d'après-midi notre crainte était de ne pouvoir monter au gîte sur la route du col.du Somport. Rien de cela, le chasse-neige passe maintenant tous les jours sur cette route .
Vendredi reconnaissance très laborieuse par les 3 animateurs due à une neige de mauvaise qualité très humide ,lourde , sans portance et en plus peu ou pas de trace .
Le vendredi soir, les 22 randonneurs sont donc arrivés sans trop de tracas. Certains se rappelleront du tronçon Urdos tunnel du Somport pour l'avoir pratiqué dans les deux sens plusieurs fois.Vent violent pluie puis neige agrémentèrent notre soirée. De ce fait le moral comme le temps n'était pas vraiment au top vendredi soir. La météo annonçait 25 cm de neige dans la nuit et un temps variable pour le samedi.

de l'Aspe 1 à l'Aspe 2

Ils nous a plu de le croire et nous eûmes bien raison car le lendemain nous réservait un paysage de carte postale .Tout était merveilleusement blanc, plus de vent, ciel bleu ,beaux nuages cotonneux au rdv laissaient présager une journée idéale pour les raquettes mais revenons à la veille, parmi les 22 randonneurs , la moitié n'avait jamais pratiqué la rando
raquette avec nous. Nous les avons choyés dès leur arrivée : réglage des raquettes voir réparation, des sacs ,DVA, etc.
Le samedi matin donc départ depuis le gîte .Tout était prêt pour une bonne randonnée vers la cascade d'Espelunguère sous un tempête de neige qui avait blanchi les sous bois, magnifique!!
Problème plus de trace mais dans leur grande mansuétude le groupe n2 improvisé mené par Jean-Claude ,était parti quelques minutes avant et avait fait la trace grand merci à tous.
Le chemin enneigé qui longeait le Gave d'Aspe alimentant le lac d'Anglus nous emmenait vers la cabane du même nom pour un objectif final la cascade d'Espelunguère.
Le sentier pour la cascade partait de ce qui est un parking l'été et ou certains restèrent en attendant que d'autres aillent jusqu'à la cascade pour y prendre quelques photos en souvenir de ce bel ouvrage naturel effectué par dame nature.

Le pique-nique fût pris rapidement à la centrale hydro électrique d'Estaens ou nous pûmes casser la croûte abrités par les avants toits de celle-ci.
Puis c'est le retour toujours sous la neige.
A la cabane d'Anglus nous nous arrêtons et discutons avec un groupe qui construit un igloo, et nous rassure sur la qualité de la neige , on pense à nos copains bâtisseurs dans la vallée d'Ossau , ils vont pouvoir passer une bonne soirée après de durs labeurs.
Au gîte le soir , repas festif pendant lequel nous procédons à de multiples dégustations de vins de plusieurs terroirs, c'est impressionnant......
Difficile de s'endormir ensuite mais bonne nouvelle ,il neige toujours.

de l'Aspe 1 à l'Aspe 2

Au réveil le dimanche matin , tout est recouvert d'une couche supplémentaire de 20 cm minimum de neige fraîche . En cumulé depuis la nuit de vendredi il sera tombé plus de 50 cm.
Super mais il va falloir faire de nouveau les traces pour monter sur les crêtes de Candanchu mais ne nous plaignons pas surtout quand on pense à vendredi soir.
La vallée est magnifique sous son manteau blanc. Les arbres qui bordent notre sentier de départ croulent sous la neige c'est presque irréel. Toute le groupe est surclassé en niveau 2 !
Départ encore raquettes aux pieds depuis le gîte. Jean Claude, Jacky, les deux Alain ,se relayent pour faire les traces dans cette neige fraîche , dur, dur quand même
Sous de belles éclaircies, nous cheminons sur la crête délimitant la frontière espagnole, hors sentier , dans un neige immaculée, quel plaisir, la station espagnole de Candanchu est à nos pieds, nous observons des skieurs espagnols s'engager dans un couloir avalancheux , alors que le risque est marqué , quelle imprudence.
?

de l'Aspe 1 à l'Aspe 2

Nous longeons la zone interdite au public zone de repos du grand Tétras , un gardien de l ONF vient à notre rencontre et nous discutons un peu avec lui, mais il doit partir rapidement pour rattraper un skieur qui n'a manifestement pas vu les panneaux.
Arrivés au col du Somport , nous rentrons au plus court.par la route . Faire la trace a ces limites, les ouvreurs ressentent un peu de lassitude.
Le beau temps a fait fondre la neige sur les voitures au grand soulagement de tous on peut rejoindre ,sans utiliser les terrifiantes chaînes ,Etsaut pour le pot de l'amitié, une aubaine pour la patronne , 22 clients d'un seul coup !
Échanges de bisous, et retour à Bordeaux
Séjour neige avec de la neige, donc réussi , ce n'est pas toujours le cas ,faute au changement climatique

les photos

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain & Gabriel
commenter cet article

commentaires