Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 22:47
Un nouveau SOFITEL en vallée d’Aspe

Après les fortes chutes de neige du début février, la décision de finaliser la sortie IGLOO a mis quelques temps avant d’éclore

Finalement c’est avec trois jours de retard, après que le risque avalanche eut passé de 5 à 4 puis à 3 et que le grand beau temps fut garanti, que le top départ fut donné. Ainsi Dimanche 8 février deux voitures et six vaillants se donnent rendez-vous au gite Despourrins d’Accous. Sitôt arrivés, une reconnaissance s’impose pour aller tâter la neige, vérifier les parkings, observer les pentes. La reconnaissance est concluante, chacun se couche en toute tranquillité.

Lundi matin, l’adjoint au maire nous amène la clé de la cabane de Bergout qui devra nous servir de base de repli au cas où. Les 15 kg de ravitaillement sont répartis dans les six sacs à dos. Quelques bouteilles se faufilent aussi dans les sacs et d’autres produits réconfortants. Quelques buches sont emmenées pour alimenter la cheminée de la cabane. Départ neuf heures, tous bien lestés par un sac beaucoup plus lourd que d’habitude. La pente est raide, les 800 mètres de dénivelées sont avalées en trois heures

Un nouveau SOFITEL en vallée d’Aspe

Mais une fois arrivés, surprise, la clé n’est pas la bonne. Pas de liaison téléphonique, sauf à faire 200 mètres jusqu’au bord de la pente dominant Accous. Après tergiversations et réflexions, l’objectif de sécurité étant primordial, décision est prise pénétrer malgré tout dans la cabane. En effet la qualité très moyenne de la neige ne permettant pas de construire deux igloos dans l’après-midi et sauf à dormir à la belle étoile, il faut choisir. En fait nous en construirons un très grand igloo de quatre places, tellement spacieux que nous lui donnerons un nom évocateur : Sofitel. Toute la journée sous un soleil radieux, aucun nuage, pas de vent, une météo idéale. Quelques traces de chevreuils, de lièvres et de renards.

La soirée festive se déroule comme à l’habitude : toast au foie gras de notre ami Jean, boudin de Georges, vin de sauternes d’André pour commencer. Puis saucisses purée, fromage, mandarine. Ensuite tisanes, et le traditionnel sirop pour la toux d’André. La cabane est asses spacieuse, la cheminée efficace, l’ambiance est à la bonne mesure.

Un nouveau SOFITEL en vallée d’Aspe

Catherine, Georges, et Gérard inaugurent notre IGLOO, en compagnie de Jean qui est un habitué. Hervé et André dormiront dans la cabane, dans laquelle nous nous sommes gelés. Alors que les quatre de l’igloo n’ont pas eu froid. Comme quoi, un bon igloo, c’est une valeur sure !

Et le mardi la météo est toujours aussi agréable. D’abord la grasse matinée. Après un petit déjeuner enrichi par le cake cuit avec amour par Anne-Marie, les toasts grillés par Hervé, la petite troupe s’en va fouler la neige vierge de la crête de Bergout. Une belle neige profonde et accueillante, avec même une source qui nous évitera de faire fondre la neige.

C’est avec quelques regrets que la petite troupe commence la descente dans la vallée par le même chemin qu’à la montée. les photos

Partager cet article

Repost 0
Published by André
commenter cet article

commentaires