Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 11:17
Arrête moi si tu peux

effectivement ça n'arrête pas, le dernier we de randonnée de l'année me donne une avalanche de photos, rien que pour le groupe 2 vous allez parcourir les clichés de Claire, Michel et Jean-Claude qui signe également le texte ci-après. Dans un deuxième temps viendront les photos d'Alain et le texte de Gabriel.

Séjour n°28 – Arette

Arête ! Arette ? Arrête ! Pourquoi pas ? Du coup, nous nous sommes arrêtés là deux jours.

Béarn ou Pays basque ? Pour ne pas prendre parti, nous dirons que ce village est situé dans la vallée de Barétous et, sans vouloir rappeler de mauvais souvenirs à l'occasion d'autres séjours dans les environs, précisons qu'il a fait un temps exceptionnel. Vous aurez remarqué que dans exceptionnel, il y a exception. Eh bien, à propos du temps que nous avons eu, c'est bien de ça qu'il s'agit et nous l'avons apprécié. Une autre particularité locale découverte le vendredi soir mais qui, ici, n'est pas une exception fut l'interdiction d'accéder aux sites de La Madeleine et du mont Erretzu pour cause de chasse à la palombe. Pour ne pas être pris pour des pigeons (quoi que…), il a alors fallu d'urgence improviser une autre randonnée pour chacun des niveaux. Pour le niveau 2, le choix s'est fixé sur le sommet emblématique du coin : le pic d'Anie (2504 m) et par un itinéraire inhabituel pour des Girondins habitués à arriver côté vallée d'Aspe et Lescun. Là, ce fut depuis le col de La Pierre Saint-Martin. La douzaine de participants à son ascension vous diront que c'était un "vrai" niveau 2 plus par la nature du cheminement que par la dénivelée. Les personnes qui n'auraient pas su ce qu'est un paysage de lapiaz ne pourront plus en dire autant. En même temps, elles auront compris pourquoi on ne fréquente ce lieu que par temps clair.

Arrête moi si tu peux

Pour nous changer de la rocaille de la veille, le dimanche nous a retrouvés du côté de la station d'Issarbe où il est préférable d'emprunter les pistes de ski de fond et de raquettes à neige si on n'a pas prévu la tronçonneuse dans son équipement de base. Ce fut néanmoins agréable car, en plus d'une grosse averse… de soleil, au paysage lunaire de la veille, ont succédé prairies et forêts avec les premières couleurs d'automne. En dehors de superbes "Amanita muscaria" (amanites "tue mouches"), les mycologues et autres fouineurs en furent pour leurs frais. Il est vrai que, pour qui n'est pas du coin, bois et sentiers vous incitent à rester… grouper.

Finalement, sans tourner autour, tout le monde s'est retrouvé autour du sympa pot de fin de rando rondement pris chez les Arettois. Ainsi s'est terminée la saison "montagne 2014". Rendez-vous en 2015 pour la poursuite des aventures. les photos

Partager cet article

Repost 0
Published by Sergerando
commenter cet article

commentaires